fiche precedente fiche suivante
facebook
twitter
linkedin
ovocyte

Le cycle ovarien

Quelques définitions


Ovaire:

L’ovaire est une glande génitale féminine. Il s’agit d’une glande mixte. Cela signifie qu’elle présente une action endocrine (production des hormones sexuelles féminines) et une action exocrine (production des cellules sexuelles féminines). Les ovaires exercent ainsi une action centrale dans le contrôle de la fonction de reproduction féminine.

Ovocyte:

L’ovocyte est la cellule reproductrice féminine. Il est libéré par l’ovaire dans les trompes de Fallope au cours de l’ovulation. C’est dans les trompes qu’aura lieu la fécondation del’ovocyte par un spermatozoïde.

Follicule:

Le follicule est un amas de cellules ovariennes renfermant un ovocyte baignant dans un liquide appelé liquide folliculaire. Le follicule est considéré comme l’unité fonctionnelle de l’ovaire puisqu’il participe à la libération de l’ovocyte et à la production d’hormones (notamment des œstrogènes).

Corps jaune:

Suite à l’ovulation, le follicule libéré de l’ovocyte se transforme en corps jaune. Celui-ci participe activement au bon déroulement des premiers stades de la grossesse en sécrétant notamment de la progestérone.

Schéma légendé d'un ovaire

Le cycle ovarien


L’ovaire possède un fonctionnement cyclique. Le cycle ovarien classique dure en moyenne 28 jours. Il est divisé en trois phases : la phase folliculaire ; l’ovulation et la phase lutéale.

1. La Phase Folliculaire


La phase folliculaire initie le cycle féminin. Elle débute le premier jour des menstruations et se termine lors de l’ovulation. Cette phase a donc une durée moyenne de 14 jours. Elle correspond à la phase de maturation des follicules ovariens. Il existe au total six stades de développement folliculaire.

Schéma explicatif de la phase folliculaire

2. L'ovulation


L’ovulation a lieu le 14ème jour d’un cycle de 28 jours. Elle est sous le contrôle d’une hormone : la LH. L’ovulation ne concerne donc que le follicule de De Graaf. Les follicules tertiaires qui n’ont pas été sélectionnés dégénèrent. Ainsi, une petite fille possède 1 à 2 millions de follicules à la naissance. Cependant, seuls 300 à 400 de ces follicules aboutissent à une ovulation, entre la puberté et la ménopause.

Et lors d'un parcours de PMA ?

La phase de stimulation ovarienne permet d’éviter la phase de dégénérescence des follicules non-sélectionnés pour l’ovulation. L’objectif est de récupérer plusieurs ovocytes au cours de la ponction afin d’augmenter le nombre d’embryons potentiels.



Echographie d'un ovaire

3. La phase lutéale


Suite à l’ovulation, le follicule subit une transformation en corps jaune. Celui-ci joue un rôle très important pour l’implantation de l’embryon dans l’endomètre et le maintien de la grossesse. En absence d’embryon en revanche, le corps jaune dégénère ce qui initiera un nouveau cycle menstruel. Cette phase lutéale a lieu durant les 14 derniers jours du cycle jusqu’aux prochaines menstruations.

Les follicules en croissance sécrètent des œstrogènes. Le corps jaune produit de la progestérone. Ces deux hormones contrôlent l’activité cyclique de l’endomètre : le cycle menstruel.


Écrit par:

Fabien Duval Fabien Duval, Ph.D
Biologie de la reproduction et du développement
Wistim