fiche precedente fiche suivante
facebook
twitter
linkedin
menstruel

Quel poids pour concevoir ?

Est-ce qu'il y a un poids idéal pour concevoir ?


Il n'y a pas de poids idéal pour concevoir.
Cependant, un IMC* ( Indice de Masse corporel calculé en fonction de votre taille et de votre poids) situé entre 19 et 25 permet d’obtenir de meilleurs résultats en assistance médicale à la procréation. De même retrouver une bonne hygiène de vie permet de maximiser vos chances:

Est-ce que le surpoids ou l'obésité diminue mes chances de concevoir ? Quels sont les risques ?


Oui le surpoids et l’obésité diminuent les chances de grossesse spontanée et après traitement d'assistance médicale à la procréation.
Il est donc important de perdre du poids avant de démarrer une prise en charge en assistance médicale à la procréation. C’est un processus difficile qui peut prendre du temps, si vous n’y arrivez pas seul n’hésitez pas à vous faire aider par un nutritionniste, un médecin.
Les principaux risques liés à une obésité pendant une grossesse sont:

Maigreur et fertilité, quel est l'impact ?


Une femme trop maigre peut avoir du mal à tomber enceinte naturellement, surtout si cette maigreur entraîne une irrégularité de ses cycles . Pour mettre toutes les chances de son côté, la maigreur ne doit pas être un choix lié au physique car les ovaires ont besoin d’une certaine masse grasse pour bien fonctionner. Être trop maigre peut entraîner des moins bons résultats de FIV ou autre traitement de stimulation ovarienne.

Comment bien manger avant son traitement de fertilité ?


Les 3 règles d'or:

  1. Faire 3 repas par jour pour éviter les grignotages

  2. Introduire des fibres à chaque repas

  3. Boire 1,5 L d’eau par jour

Bien s’alimenter commence par respecter les horaires de repas. Les mauvaises habitudes sont vites prises à distance des repas et l’estomac en profite pour réclamer à manger quand ce n’est pas l’heure (et surtout du sucre !)
Une alimentation variée et équilibrée est importante avant de concevoir pour avoir le maximum de vitamines et nutriments nécessaires au bon développement du futur bébé !

Écrit par:

Sarah Bellity Sarah Bellity,
Diététicienne-nutritionniste,
Centre de fertilité de Paris (CFP)

Articles sur le même thème